النسخة العربية
  Vous êtes ici : Accueil » Mercredi 24 Mai 2017
La Page des Actualités » Actualités Tchad » Politique
Filtrer par Région:

Flash-back sur la date du 4 décembre 1990


4 décembre 1990. Le Tchad est libéré depuis trois jours du régime sanguinaire d’Hissein Habré, les prisons de la DDS, laissent entrevoir au grand jour, la barbarie devenue marque de fabrique du despote Habré durant ses 8 ans au pouvoir. A bord de 4x4, portant l’effigie du Mouvement Patriotique du Salut, les libérateurs sillonnent les rues de la capitale pour la sécuriser. Le leader de ce mouvement prononce alors un discours historique. « Le plaisir est immense pour tous les combattants des forces patriotiques d’avoir contribué à l’éclosion du cadeau le plus cher que vous espériez. Ce cadeau est ni or ni argent: c’est la Liberté ». Le ton est donné, une nouvelle page s’ouvre pour le Tchad. L’on assiste dès lors à une floraison des journaux avec une pluralité de lignes éditoriales. La peur d’exprimer librement son opinion se dissipe. Une nouvelle constitution est adoptée au cours d’une conférence nationale souveraine et votée par référendum. Désormais les tchadiens dans leur ensemble ont choisi les urnes comme unique voie d’accession au pouvoir.

 

  «Ni or, ni argent »

Hissein Habré, celui qu’on surnommait le Lion de l’Unir dans sa fuite a vidé les caisses du trésor. Le Tchad qui comptait à l’époque 5 millions d’habitants était dans une situation socioéconomique particulièrement difficile. Le pays ayant renoué avec une stabilité relative (le Mouvement Patriotique du Salut a fait face à plusieurs rebellions armées), s’est lancé dans une autre bataille. Celle-là est économique. Elle a aboutit en 2003 par l’exploitation de l’or noir. La construction du pipeline Doba-Kribi (montant de l’investissement 4,2 milliards de dollars, a mis définitivement le Tchad dans le cercle très restreint des pays producteurs de pétrole.  Le Tchad faisant désormais parti des pays producteur de pétrole a assisté à une augmentation significative de son produit intérieur brut. En 2002, il était de 1949 milliards de CFA, il est passé à 2988 milliards en 2004 pour atteindre en 2015 6680 milliards de CFA (source Banque Mondiale). Une avancée économique certaine. Le pays s’est transformé en un gigantesque chantier. Les routes et autres infrastructures de bases sont construits et d’autres chantiers sont en cours. Les soins d’urgences sont gratuits, l’accès pour tous à l’éducation se traduit sur le terrain par la construction d’écoles, collèges, lycées et universités. Les recettes provenant de l’exploitation du pétrole ont largement contribué à réduire la pauvreté. Un taux de recul de pauvreté de 55 à 47% est observé entre 2003 et 2011 (source Banque Mondiale). Mais le problème de la pauvreté n’est pas définitivement réglé. S’il est vrai que le Tchad a fait un grand pas dans sa quête d’éradiquer la pauvreté, il n’en demeure pas moins que des défis restent à relever. Ceci dans un contexte marqué par la chute du cours du baril de pétrole (près de 50% ces deux dernières années). La diversification de l’économie, prôné par le chef de l’Etat devient plus que d’actualité. Elle doit entrer dans une phase opérationnelle et faire partie des préoccupations de l’ensemble des opérateurs économiques. En effet, le gouvernement tchadien bien avant la chute du prix du pétrole a initié un vaste programme de  développement basé sur le secteur agro-pastoral. Une usine d’assemblage de tracteurs est créé à N’Djaména dans le cadre du projet Team-9 et plusieurs périmètres de terres sont irrigués lançant ainsi les bases d’une agriculture moderne basée sur la mécanisation. Des complexes de transformation des produits issus de l’élevage sont en construction dans une perspective de limiter l’exportation du bétail sur pied. Dans ce souci de diversification de l’économie, le désenclavement du pays occupe une place centrale dans la politique du gouvernement. Un chemin de fer reliant dans un premier temps le Tchad au Cameroun est en projet suivi d’un autre reliant le Tchad au Soudan. L’accès maritime grâce au chemin de fer favorisera les échanges et fera du Tchad la plaque tournante du commerce sur le continent au regard de sa position stratégique.

La liberté

Depuis la tentative de déstabilisation des institutions de la République en février 2008 par des groupes rebelles, le régime au pouvoir mise sur la sécurité comme un préalable au développement politique, social et économique. La logique qui prévaut étant «on ne saurait parler de développement sans la sécurité». Idriss Deby Itno en effet a consenti un investissement colossal pour l’armée. Le Tchad doté d’une armée moderne bien équipée et bien entrainée est sollicité un peu partout sur le continent dans les opérations de maintien de la paix.

Depuis 1990 avec l’avénement de la démocratie, le Tchad qui n’en veut plus de la guerre, a développé des mécanismes innovants pour asseoir et consolider la paix. Les acteurs politiques malgré leurs divergences d’opinions s’accordent sur un point. Il faut panser les blessures du passé, réconcilier les fils et les filles de ce pays et laisser la décision au peuple, à lui et à lui tout seul de choisir ses dirigeants. Un Cadre National de Dialogue Permanent est mis sur place, il comprend les partis de l’opposition et ceux de la majorité présidentiel. La presse compte tenu de son rôle d’éveilleur de conscience joue son rôle. La pluralité des parutions permet à la population d’être informé sur la marche du pays et de se faire une opinion des différents acteurs politiques. 

Vingt-cinq ans après le discours du 4 décembre 1990, le Tchad par dessus tout se doit de relever un défi majeur. Et celui-là transcende les obédiences politiques: la Paix et la stabilité.

 

Publié le 05-12-2015 11:12 Par Elvis Tabo
.................................................................
Suivre la Télé en ligne
Ecoutez la Radio en ligne
Météo du Tchad
Météo Ndjamena p-8 i-1
41°
30°
Ciel nuageux avec averses orageuses
Jeudi 40°  28° Ciel nuageux avec averses orageuses
+info
Question du Jour
Que pensez vous de nos emissions ?
54.4%
26.2%
19.5%

Total votes: 149


 
 
ONRTV sur Facebook
Photo du Jour