النسخة العربية
  Vous êtes ici : Accueil » Vendredi 20 Avril 2018
La Page des Actualités » Actualités Tchad » Politique
Filtrer par Région:

L’Après Forum national inclusif


La boucle des concertations de différentes sensibilités politiques du pays entamée par le Chef de l’Etat IDRISS DEBY ITNO depuis le 28 mars est bouclée ce vendredi 06 avril 2018 au palais de la République. En sa qualité de Président de tous les tchadiens, le Chef de l’Etat IDRISS DEBY ITNO a ouvert ses portes à ceux qui ont décidé ne pas prendre part aux travaux du Forum national inclusif. « C’est votre droit le plus absolu de ne pas participer aux travaux du forum. C’est cela le pluralisme démocratique. Si nous avons tous, le même point de vue, nous allons revenir à la case-départ. C’est à dire le parti unique », a déclaré d’entrée de jeu le Chef de l’Etat aux membres de la Coordination des partis politiques pour la défense de la Constitution (CPDC) conduit par, Ali Golhor Gabriel. 

Le Front de l'opposition nouvelle pour l'alternance et le changement (FONAC) avec à sa tête son coordonnateur premier adjoint. Gang-Non Mbaïmbal est le deuxième groupe à être reçu par le Chef de l’Etat. « Nous sortons du forum national inclusif et les élections législatives auront lieu en novembre 2018. Entre temps, nous avons initié un dialogue politique qui nous a conduits aux élections à travers le cadre national du dialogue politique (CNDP). Faut-il garder le même cadre de dialogue politique, le redynamiser et/ou repartir sur une autre base ? »Questionne le Président de la République IDRISS DEBY ITNO. «  Nous sommes tous tchadiens et sommes appelés à servir ce pays qui nous a nourris de sa sève. Aimons le Tchad, dialoguons et allons vers l’essentiel », a poursuivi le Chef de l’Etat. Pour lever l’équivoque, un membre du FONAC fait remarquer au Chef de l’Etat qu’ils ne sont pas des opposants radicaux contrairement à ce que distille sa famille politique. Pour preuve, le FONAC, est la seule force politique à demander le dialogue au sortir des élections présidentielles d’avril 2016.  Réponse du Chef de l’Etat : « je vous admire, je ne me plains pas de vous. Oubliez les écarts de langage des uns et des autres et entendons-nous pour faire avancer ce pays qui n’est ni achetable ni vendable ». 

N’appartenant à aucun regroupement politique, le Cadre d'action populaire pour la solidarité et l'unité de la République (CAP-SUR) a répondu également à l’invitation du Président de la République. Joseph Djimrangar Dadnadji a décliné au Président de la République, sa vision sur ces futures  consultations législatives ainsi le contenu et le contenant du cadre national du dialogue politique (CNDP). Bref, le Président de la République et son adversaire politique ont abordé tous les sujets sans tabous. Contrairement aux responsables du FONAC et de la CPDC, Joseph Djimrangar Dadnadji n’a pas souhaité livrer ses impressions à la presse à l’issue des discussions avec le Chef de l’Etat.

Les trois rencontres se sont déroulées en présence du Secrétaire général du MPS, Mahamat Zène Bada, du Secrétaire général de la Présidence de la République, Me Jean Bernard Padré et du Directeur de Cabinet civil du Chef de l’Etat, M. Issa Ali Taher.

Publié le 06-04-2018 10:04 Par
.................................................................
Suivre la Télé en ligne
Ecoutez la Radio en ligne
Météo du Tchad
Météo Ndjamena p-8 i-1
43°
24°
Intervalles nuageux
Samedi 41°  27° Intervalles nuageux
+info
Question du Jour
Que pensez vous de nos emissions ?
54.4%
26.2%
19.5%

Total votes: 149


 
 
ONRTV sur Facebook
Photo du Jour